≡ Menu,,en,cliquez pour retourner à la maison,,en,Ce site berce la peau sensible classique pour,,en,Thèse,,en,WP,,en,WordPress,,en,Admin,,en

Est-ce la maladie de Lyme affecte votre vue? Les symptômes ophtalmologiques de la maladie de Lyme – Première partie

lyme disease eye problems tick in eyelashes

Cochez parmi les cils (courtoisie du Dr. N. Massaro; Agrigente - Italie).

À court terme la conjonctivite et la photophobie ne sont que deux des possibilités manifestations oculaires de la borréliose de stade précoce, avec d'autres problèmes de vision liée à la maladie de Lyme, y compris une vision floue, neuro-ophtalmologiques symptômes, kératite, l'uvéite, iritis, et le détachement épithélium pigmentaire rétinien. Ces des symptômes de la maladie de Lyme affectant les yeux sont censés se produire plus fréquemment chez les enfants, mais peut souvent être négligée chez les patients de tout âge, en particulier dans les premiers stades où les patients eux-mêmes peuvent rejeter les symptômes comme un problème isolé et non consulter un médecin jusqu'à ce que des problèmes oculaires graves surviennent.

Dangers de Lyme Misdiagnosis

La maladie de Lyme peut affecter n'importe quelle partie de l'œil, ce qui en fait un diagnostic différentiel de troubles visuels inexpliqués dans les zones infestées de tiques. Où est détecté tôt et traité avec des antibiotiques, le pronostic est généralement bon, mais l'infection à long terme qui n'est pas traitée a le potentiel de causer des dommages permanents aux yeux. Malheureusement, erreur de diagnostic des symptômes ophtalmologiques de la maladie de Lyme peut conduire à l'utilisation inappropriée des stéroïdes pour réduire l'inflammation, la création d'un environnement plus favorable pour l'infection que le médicament inhibe le système immunitaire. Où corticothérapie semble empirer une affection oculaire médecins peuvent envisager une cause bactérienne de l'état et de combiner avec un traitement antibiotique médicaments anti-inflammatoires pour les soins palliatifs et l'action curative.

Les premiers problèmes de Lyme Maladie des yeux

Les premiers symptômes de la maladie de Lyme qui peuvent affecter les yeux comprennent la conjonctivite et la photophobie. Photosensibilité peut également se produire avec l'utilisation d'antibiotiques afin que les patients traités pour une infection à un stade précoce pourrait être enclins à se cacher à l'intérieur abri de la lumière pendant une courte période de temps. Ces premiers symptômes sont pensés pour être relativement de courte durée, parfois être remplacés par d'autres manifestations oculaires sévères de la maladie de Lyme, l'infection se propage et s'installe.

Neuro-Ophtalmologie Symptômes de la maladie de Lyme

Neuroborréliose Lyme comme les spirochètes entrer dans le système nerveux central et causer des conditions telles que des nerfs crâniens VII (Cloche) paralysie, méningite, et la radiculopathie. Le traitement médical est indispensable dans de tels cas que l'invalidité permanente ou même la mort sont possibles. Personnes souffrant de la maladie de Lyme peut également éprouver une vision floue qui peut entraîner des difficultés de conduite, ainsi que les travaux affectant, étudier, et la maison-vie. Œdème papillaire, atrophie optique, pseudomotor cérébrale, ou névrite optique rétrobulbaire ou peuvent être des symptômes de la maladie de Lyme qui affectent les yeux et les symptômes peuvent se produire dans les deux yeux ou un seul œil, parfois même devenir transitoire entre les deux. D'autres symptômes neurologiques de la maladie de Lyme peuvent se produire simultanément, comme la confusion, difficulté à se concentrer, troubles de la mémoire, et même la dépression ou la schizophrénie-comme la maladie.

Problèmes de vision chez Maladie de Lyme

Les symptômes possibles de la troisième stade de la maladie de Lyme comprennent une variété de maladies inflammatoires de différentes structures de l'œil comme la rétine, iris, le corps vitré (gelée) de l'oeil, surface de l'oeil, et l'ensemble de l'oeil, dans certains cas,. Kératite, vitreitis, et planite pars sont les symptômes les plus fréquemment observés de La maladie de Lyme affecte l'oeil mais épisclérite, symblépharon (la paupière coller à la cornée), iritis, l'uvéite, vascularite rétinienne, choriorétinite (l'inflammation de la mince, pigmenté, surface vasculaire de l'oeil), myosite orbitale (élargissement des muscles autour des yeux), et d'autres troubles inflammatoires peut se produire. Il peut également être une accumulation de liquide dans les yeux comme dans l'œdème maculaire cystoïde, ainsi que des paralysies des nerfs crâniens et occlusion de l'artère branche bloquer la circulation pour les yeux.


Kératite et la maladie de Lyme

Où kératite survient, il est habituellement dans les deux yeux et se traduit par une mosaïque de l'inflammation de la cornée soit à un niveau plus ou moins profonds, conduisant à opacification de la vision et le potentiel de vision à long terme de perte si la cicatrisation se produit. Corticostéroïde collyres peuvent aider, mais ceux-ci devraient être combinées avec des antibiotiques si la cause de l'état de l'œil est la maladie de Lyme ou d'une autre bactérie pathogène.

Diagnostic des problèmes de Lyme Maladie des yeux

Diagnostiquer les symptômes oculaires de la maladie de Lyme implique l'interdiction de beaucoup d'autres diagnostics possibles telles que la conjonctivite virale, dilplopia, Les infections herpétiques, Horner syndrome, sarcoïdose, Rocky fièvre pourprée des montagnes et une variété d'autres conditions. IRM à contraste renforcé et la tomodensitométrie peuvent aider à déterminer l'origine des symptômes visuels et le traitement le plus approprié pour la cause sous-jacente. Aux premiers stades de la maladie de Lyme symptômes visuels sont généralement considérés comme se résolvent en quelques jours à une semaine et de nombreux patients ne sont pas diagnostiqués et / ou non traité pour des symptômes tels.

Traiter les manifestations visuelles de la maladie de Lyme

Les symptômes visuels de la maladie de Lyme à un stade ultérieur peut également être auto-limitation, mais un traitement de soutien peut aider à prévenir des dommages permanents résultant et réduire la souffrance pendant cette période. Les corticostéroïdes topiques sont le traitement habituel, que l'acétate de prednisolone 1% de fluorométholone 0.1%. Un cours de deux à trois semaines de ceftriaxone par voie intraveineuse ou la pénicilline est parfois administré chez les patients ayant une maladie neuro-ophtalmologie, Planit pars ou vitreitis. Lorsque les symptômes sont résolus le traitement est considéré comme un succès, mais certains patients continuent de connaître des épisodes récurrents d'uvéite Lyme, même après que l'infection soit éradiquée; Les corticostéroïdes sont ensuite utilisés pour de tels symptômes.

Lire la suite pour plus de détails sur le diagnostic, traitement, rapports de cas, et des références pour manifestations oculaires de la maladie de Lyme.

{ 0 commentaires… ajouter un }

Laisser un commentaire