≡ Menu,,en,cliquez pour retourner à la maison,,en,Ce site berce la peau sensible classique pour,,en,Thèse,,en,WP,,en,WordPress,,en,Admin,,en

Nausées la maladie de Lyme

lyme disease nausea ginger teaLa première des symptômes de la maladie de Lyme peut être difficile à reconnaître, car ils peuvent imiter un syndrome pseudo-grippal. Bien que pas un symptôme fréquent de la maladie de Lyme, nausée se produit chez certains patients, aux côtés des maux de tête, myalgie, fatigue, un torticolis, mal de gorge, fièvre, frissons, et sensibilité à la lumière. Lyme nausées de la maladie peut également se produire comme effet secondaire des médicaments utilisés pour traiter la maladie comme la maladie de Lyme antibiotique doxycycline. Le gentimycin antibiotique est également connu pour causer des problèmes d'audition chez certaines personnes, avec acouphènes, et des problèmes d'équilibre provenant d'un petit nombre de patients. Une perte d'équilibre peut rendre les patients se sentent particulièrement nauséabonde et ils peuvent alors avoir des difficultés à prendre leurs médicaments de la maladie de Lyme ou de les maintenir vers le bas. Lorsque cela est un problème important, il peut affecter le succès du traitement et un patient peut avoir besoin de passer à un autre antibiotique pour aider à éradiquer l'infection Borrelia.


Les antibiotiques et les nausées de la maladie de Lyme

Les antibiotiques peuvent aussi avoir des effets délétères sur le système gastro-intestinal lui-même et certains patients peuvent avoir des problèmes de vésicule biliaire lors de l'utilisation gentimycin qui pourrait conduire à des problèmes de digestion des graisses, nausée, et la diarrhée. Autour de 1% des patients traités par la clindamycine pour traiter la maladie de Lyme souffrent des effets indésirables des médicaments (ADR) y compris la diarrhée, vomissement, douleurs ou crampes abdominales, éruptions cutanées, démangeaisons de la peau, colite pseudomembraneuse, et nausées. Les symptômes gastro-intestinaux tels que nausées, vomissement, et la diarrhée sont plus susceptibles de se produire lorsqu'un patient se couche pour une période de temps prolongée dans les trente minutes suivant la prise des antibiotiques.

Le traitement antibiotique pour la maladie de Lyme peut aussi provoquer des symptômes semblables à ceux initialement expérimenté lors de la première infection par Bactéries la maladie de Lyme, Borrelia burgdorferi sensu lato. Ces symptômes de traitement de la maladie de Lyme sont considérés comme faisant partie d'un Réaction de Jarisch-Herxheimer connu chez les patients de Lyme comme «herxing '. Bien que certains patients se sentent que cela est une étape nécessaire dans le processus de traitement, il est pas nécessaire pour les bactéries Borrelia être effacé avec succès à partir de leur système et la poursuite sans fin de antibiotiques plus puissants pour créer cette aggravation de l'état initial peut être dangereux en soi.

Lyme nausées de la maladie peut être simplement un symptôme de la maladie elle-même, et selon certaines estimations, il autour de 10% des patients qui éprouvent des symptômes tels que la nausée, vomissement, et à droite la douleur du quadrant supérieur suggestive de l'hépatite dans la maladie de Lyme au stade précoce. Dans l' stade précoce disséminée de la maladie de Lyme, de nombreux patients éprouvent des symptômes pseudo-grippaux nouveau, avec nausées, et arthrite, et une implication progressive de l' système nerveux, système cardio-vasculaire, ou les yeux.


Traiter les nausées de la maladie de Lyme

Faire face à la maladie de Lyme nausées peut s'avérer difficile pour de nombreux malades. Travailler si le symptôme est dû à des antibiotiques ou d'autres médicaments, ou une partie de l'état lui-même est la première étape pour résoudre le problème. Les patients peuvent avoir besoin d'injections intramusculaires ou un antibiotique par voie intraveineuse Bien sûr, si elles sont incapables d'adhérer à un régime d'antibiotiques par voie orale. Médicaments contre la douleur, et les AINS peuvent contribuer à les nausées et les troubles gastro-intestinaux et les patients voudra peut-être essayer autre, des anti-inflammatoires naturels pour réduire les effets secondaires de ces types de médicaments. Un populaire anti-inflammatoire qui est aussi un anti-émétique et aide à la nausée est gingembre, qui peut être utilisée sous forme de thé, consommés comme des bonbons durs, ou tout simplement consommé comme une tranche de gingembre confit première elle-même. Réglisse et de menthe poivrée sont également l'effet des remèdes anti-nausée pour de nombreuses personnes, et peut être pris sous la forme d'un plateau, avec camomille, ou comme les herbes ou des racines elles-mêmes, bien qu'il y ait une certaine inquiétude que la réglisse pourrait exacerber l'hypertension artérielle.

Tout comme les femmes victimes de nausées matinales sont invités à maintenir de bons niveaux de sucre dans le sang en ayant plaine, craquelins de leur lit à grignoter pendant la nuit ou tôt le matin, ceux qui ont la nausée de la maladie de Lyme peut constater que c'est également utile. Les patients qui prennent des antibiotiques ne sont pas conseillé d'utiliser des médicaments anti-nauséeux comme carafate car cela peut nuire à l'efficacité du médicament antibiotique si pris en même temps. Ceux de ne pas avoir actuellement Traitement de la maladie de Lyme, peut-être avec des effets résiduels de la maladie de Lyme, peut être prescrit ce médicament et certains patients en traitement peuvent être donnés carafate mais chargé de veiller à ce que les deux ne sont pas prises simultanément.

La maladie de Lyme et de la DIRD

Le symptôme de nausée peut également se produire dans le cadre des troubles de reflux gastro-œsophagien (GERD) qui se manifeste parfois dans Lyme patients maladie. Ces patients peuvent commencer à prendre des antiacides, dont certains contiennent de l'aluminium nuisibles, pour calmer excès d'acide gastrique et le reflux acide. Malheureusement, ces médicaments antiacides peuvent effectivement causer des nausées eux-mêmes, et les patients inhibiteurs de protéines pompe prescrits peuvent également trouver que les nausées se produit comme un effet secondaire. Prendre un antiacide naturel tel que le magnésium peut être plus efficace et présenter des risques significativement plus faibles que ces types de médicaments. Les antiacides contenant de l'aluminium ou de magnésium ne doivent pas être prises à côté Zithromax (un antibiotique de la maladie de Lyme) cependant, car ils peuvent interférer avec l'absorption et l'efficacité. La modification des habitudes alimentaires est également bénéfique pour beaucoup de ceux qui ont la maladie de Lyme nausées que des repas légers sont souvent mieux tolérés et moins de nausées nuit est vécue si un patient mange tôt dans la soirée plutôt que juste avant couché pour dormir.

Certains patients utilisent des remèdes homéopathiques pour Lyme nausées de la maladie, bien qu'il n'existe aucune preuve de leur efficacité autre que le soutien anecdotique. Certains remèdes populaires comprennent combinaisons faites par des sociétés comme talon, et Nelsons. Médicaments homéopathiques individuels pour les nausées sont Ipecacuanha, Asarum, Nux vomica, et Pulsatilla. Il est également important de réaliser que les co-infections qui se produisent souvent à la maladie de Lyme, tels que la babésiose, Rickettsioses, et l'ehrlichiose peut également contribuer à un sentiment de Lyme nausées de la maladie et peut nécessiter un traitement différent à la maladie de Lyme se.